• Vent d'indignation

    Prisonnière dans les rouages d'une société,

    Où dépasser et s'assumer te mettra sur la banc

    Jugé de but en blanc ; genre ta merde tu l'as cherché

    Toi tu te dois d'faire attention, eux ils poursuivent leur ascension

    Gens trop bons, gens trop cons, que des pions ?

    Plus on cherche la justice, plus apparaît l'ampleur du vice

    Alors quoi ? On s'écrase ? Pourquoi j'marcherai dans votre crasse ?

    "on a toujours le choix" laissez moi rire

    Quand tu cautionnes pas, tu connais le pire

    Et en plus faudrait se sentir indigne ?

    Et vous ? J'vous laisse, vous qui savez juger d'la valeur

    Si un éclair vous parviens, faites signe

    En attendant je resterai moi même, fière de mes mœurs

    Prête à lancer le pari qu'une fois que je meurs,

    J'serais pas passer à côté de ma vie...

     

     


  • Commentaires

    1
    Vendredi 26 Juin 2015 à 11:39

    Effectivement on ressent l'indignation ^^

    2
    Vendredi 26 Juin 2015 à 21:42

    Salut,

    je passe souvent te lire mais je ne laisse pas de commentaires, ce soir je décide d'écrire un truc.

    Merci pour ce texte, qui éclate d'émotions ; j'ai un grand "vent d'indignation" moi aussi en ce moment !

    À bientôt !

    3
    Mercredi 11 Novembre 2015 à 14:57

    Waouh... Ça laisse sur le cul. C'est violent et c'est fort. J'adore !

    (désolée si j'étais vulgaire mais j'ai pas trouvé de meilleure traduction)

      • Dimanche 15 Novembre 2015 à 15:29

        Eh bien merci beaucoup :)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :