• Ne pas lâcher face à ce trop plein du quotidien

    Ne pas lâcher, ne pas dévier de mon fil fragile... Je vis au jour le jour pour ne pas désespérer, mais je vis chaque jour pour préparer le futur, un certain paradoxe dans mon esprit. Tout s’enchaîne, les jours, les semaines défilent. J'essaye de me mettre dans une bulle, quand je suis dedans j'y suis à fond et en même temps je ne pense plus puis j'en ressors pour en rentrer dans une autre, et ça recommence encore et encore. La pression s'accumule. J'ai besoin de pauses. Pas le temps. Alors je me mets en retard, je m'en veux, je brise l'équilibre. Mais c'est trop intense, trop de force à rassembler pour mon seul être. Je paye les frais de mes états passés. Tout s'accumule, vais-je résister à ce toujours plus?

    J'essaye de rester investie dans mes relations. Dans ma vie de famille. Dans ma vie avec mes amies. Avec ma copine. 

    J'essaye de canaliser toutes mes remontés d'angoisses, de peur. Mes paniques, mes envies.

    J'essaye d'être un minimum à jour en cours, mais je trime, quelque part ce n'est plus MA priorité dans mon esprit. Car trop de choses autour. Et en plus on me fou la pression.

    Je m'investie dans mon concours. J'arrive au point ou plus que jamais : je ne veux pas échouer. Parce que mine de rien, j'y mise beaucoup et je fais ce que je peux pour me concentrer et rassembler ma volonté pour y parvenir. 

    Tout ça me fatigue ce qui ne m'aide pas à avancer... j'espère qu'une chose : que mes efforts payent.

    Bref ça fait des semaines que je n'en peux plus. Et encore des semaines en perspectives. 


  • Commentaires

    1
    Samedi 4 Avril 2015 à 18:33

    tiens bon, essaie de faire de l'ordre dans tes pensées... si t'y arrives !

    2
    Dimanche 5 Avril 2015 à 09:40

    Tu ne prends pas assez de temps pour toi, et tu ne peux pas dire que tu n'as pas le temps. Il faut savoir faire ce choix pour que la soupape n'explose pas. Tu te mets une pression inutile, beaucoup trop grande. Il y a la bonne et la mauvaise pression, toi ce serait plutôt de la mauvaise. Tu peux y arriver mais déleste-toi un peu de ce trop plein qui n'est pas nécessaire dans son ensemble.

    3
    Dimanche 5 Avril 2015 à 14:54

    je suis d'accord avec littleshadow

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :