• Mal de vivre

    C'est comme si quatre murs s'étaient abattus autour de moi et qui'ils se resserraient à chaque coup bas de la vie en entraînant mon cœur à se fermer jusqu'à ne plus pouvoir recevoir. Comme si mon énergie et ma volonté s'étaient pris dans des filets que je traîne à mes pieds. Comme si je ne recevais plus que de l'air pollué pour respirer, alimenté en partie par mon environnement et mes propres conneries. C'est comme si la fatigue et la lassitude s'infiltrait doucement jusqu'à maîtriser toute ma personne dont mon corps. Comme si mon monde avait plongé dans l'obscurité et que de jour en jour mon champs de vision se rétrécissait jusqu’au jour où je ne verrais plus rien. C'est comme si, en condamnant secrètement ma vie, je condamnait l'humanité toute entière. C'est comme si j'étais prisonnière de ma propre existence alors que j'en suis actrice. Comme si je vivais en décalé dans ce monde et hors du monde. Tout ça parce que j'ai mal. Et que je ne sais chasser tout ces maux qui s'accumulent et me laisse démunie... C'est comme si toute les branches de ma sensibilité avait finit par être écorchées, me laissant des débris d'espérances d'autrefois... Des débris plus assez forts pour se rassembler et faire émerger de nouvelles lumières, qui propulsées à l'infini alimentent et étoffent la flamme qui constitue l'essence à l'intérieur de moi...

    Il ne me reste plus qu'à créer des étoiles pour ressouder ses débris et petit à petit faire renaître véritablement la vie, ma vie.


  • Commentaires

    1
    Mardi 25 Novembre 2014 à 17:48

    Jolie Texte. J'aime beaucoup la dernière phrase

    2
    Mercredi 26 Novembre 2014 à 16:01

    Merci ;)

    3
    Jeudi 27 Novembre 2014 à 10:10

    Délasse tes épaules des poids inutiles qui te bouffent la vie au quotidien, et puisent dans ton énergie. Certains disent que la vie est un cadeau empoisonné. Seulement il faut juste ne pas laisser le poison s'immiscer et trouver un antidote rapidement. Toi seule sait ce qu'il faut faire, encore faut-il avoir les moyens d'agir... Très beau texte.

    4
    Jeudi 4 Décembre 2014 à 21:30

    Et alors Amy, où est ta foi! Allez du courage et de la persévérance! oui, regarde au-dessus de toi et tu verras comme elles sont nombreuses les étoiles! ne permets pas aux pensées négatives de stagner en toi. Je pense à toi et t'embrasse très fort! biggrin

    5
    Samedi 6 Décembre 2014 à 16:58

    C'est triste et plein de désespoir... Et tu es l'étoile qu'il faut ressouder. Courage :)

    6
    Dimanche 7 Décembre 2014 à 18:09

    littleshadow> :) J'ai sûrement les moyens ou du moins certaines armes à utiliser. Merci :)

    7
    Dimanche 7 Décembre 2014 à 18:10

    Couleur-Parenthèse > Elle est toujours là! ;) Merci :))

    8
    Dimanche 7 Décembre 2014 à 18:11

    Maéli > Et encore je me suis forcée à faire entrevoir de l'espoir pour conclure ! ^^ Merci beaucoup :)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :