• Je réouvre les yeux

    Je reconnais que je me suis laissée emportée par ma vie

    Qui me laissait enfin la liberté d’être sans me consumer

    Enfin la possibilité d’avancer sans me sentir enchaînée

    Malgré les épreuves qui jalonnent tout chemin… je me suis sentie plus forte

    J’ai fini par oublier la fragilité et la beauté qui subsiste en tout vivant

    Jusqu’à ce que mon « ancienne moi » pousse la porte

    De mon cœur sur lequel j’avais mis un voile

    Pour aider sans ne plus rien ressentir, le chemin qui m'est tracé

     

    Je reconnais cette sensibilité, celle qui aime avant même de penser

    A ce qui est bien ou mal, de l’ordre de la folie ou du raisonnable

    Celle qui laisse le passé de côté et qui croit en ce qu’elle ressent

    Parce  que c’est le plus important, rendre hommage à l’existence

    Je crois qu’un seul échange peut redonner du sens à toute une vie

    Qu’un seul acte peut réduire au néant ne laissant que la souffrance

    Celle sans qui je ne serais pas celle que je suis

     

    Je reconnais cette souffrance, celle qui m’a forgée

    Me donnant la rage de vaincre et de briller

    Parmi les étoiles qui représentaient tant d’espoir

    Il s’est fait de plus en plus rare à ne plus rien vouloir

    Que de ne plus me réveiller, Elle aurait pu m’emporter

    Mais je suis là

    Malgré toutes les lignes décousues que j'écris

    Vous êtes là aussi

     

    Je suis reconnaissante à la vie de vous connaître et pourtant je ne vous dirais jamais assez que je vous aime...

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :