• A tout ceux qui ont perdu un être cher

    Il est toujours trop tôt pour mourir 

    Et c'est tellement dur de voir quelqu'un partir 

    Quand t'es parti, j'ai pleuré toute les larmes de mon corps 

    Quelques années plus tard, rien à faire il y'en avait encore... 

    Sais tu combien j'ai souffert ? 

    De me rendre chaque jour devant ta pierre ? 

    Je me suis interdit de t'oublier 

    Cependant il fallait bien continuer 

    Parce que moi j'étais vivante 

    Il fallait que j'en sois bien consciente 

    Il m'était trop difficile d'arrêter de souffrir 

    Mais il ne m'était pas impossible de regarder l'avenir 

    Si tu savais, tu me manques tellement 

    Je me remémore tous nos bons moments 

    Et je suis heureuse de t'avoir connu 

    Même si continuer à vivre tu n'as pas pu 

    Sache que je n'ai plus peur 

     

    Et qu'à jamais tu vivras dans mon coeur 


    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :